L’artiste

Né le 10 décembre 1963 d’un père ivoirien et d’une mère burkinabé1, tous les deux cultivateurs et quatrième d’une fratrie de six enfants, Michel Gohou passe son enfance à Gagnoa. Étant petit, il était très timide et très réservé à l’école du fait d’une malformation physique qu’il a depuis sa naissance. Pour l’aider, Victor Yobo, son maître de classe, intègre le petit Gohou dans la troupe théâtrale de l’école. Mais, à sa grande surprise, lors de la fête de fin d’année, après la représentation, beaucoup de gens viennent vers lui pour le féliciter. Un nouvel horizon plein d’espoir s’ouvre devant lui, dès lors. Mais, quelques années après, le mal qui a atteint son physique va freiner son enthousiasme et ses études. Il est paralysé peu après, ce qui va le contraindre à arrêter ses études en classe de CM2. Ses parents le portent partout pour tenter de trouver un remède. C’est au Burkina qu’ils rencontrent un guérisseur traditionnel qui réussit, au bout de trois ans, à guérir son mal. À son retour en Côte d’Ivoire, il entre dans la troupe ’’Le Fromager de Gagnoa’’. Et comme, faute de moyens, il ne pouvait plus continuer les études, il fait de petits boulots, gère une boutique, s’engage, parallèlement, dans la réparation des appareils électroniques, etc.

En 1985, il prend la résolution d’aller à la conquête de la capitale pour tenter de faire le métier qu’il a choisi, celui qui peut sauver sa vie de la moquerie des gens. Avec le soutien de son grand frère Castel Bolou, il arrive à Abidjan. En ce temps-là, la troupe du ‘’Fétiche Eburnéen’’ faisait ses répétitions au centre culturel. Gohou demande à intégrer le groupe, pour apprendre et devenir un bon comédien. Puis, il travaillera avec l’Attounglan, ensuite le Théâtre national, le Gaska Théâtre, la Compagnie nationale de théâtre, le N’Zassa Théâtre.

En 1993, il rencontre Daniel Cuxac et entre dans la troupe des ‘’Guignols d’Abidjan’’. Il a le rôle principal de la troupe Les Guignols d’Abidjan, puis a tourné dans la série Ma famille. Il est souvent marié à Nastou Traoré dans les Guignols et à Clémentine Papouet dans Ma famille. En 2007, il tourne une nouvelle série appelée le Gohou Show. Dans le cinéma, il s’est démarqué avec le film Laurent et Safi, de Anton Vassil, sortie en 20157.

Depuis 2016, aux côtés de Charlotte Ntamack, Digbeu Cravate et Mamane, il joue le rôle de premier vice-président, dans l’émission « Le Parlement du Rire » diffusée sur la chaîne Canal+8.

Michel Gohou est marié et père de six enfants.

Aujourd’hui, il fait partie des icônes du cinéma d’Afrique francophone et on le surnomme « Le Louis de Funès africain »